anté-


anté-

anté- Élément, du lat. ante « avant », indiquant l'antériorité. 2. anti-.

anté-
élément, du latin ante, "avant", marquant l'antériorité (ex. antédiluvien, etc.).

⇒ANTÉ-, préf.
Préf. marquant l'antériorité temp. (et plus rarement, l'antériorité spatiale). Il s'oppose à post-. La base est gén. un adj., except. un subst.
A.— Le composé marque l'époque antérieure à celle que caractérise l'adjectif de base :
antéallergique, adj. Période antéallergique (Ce que la France a apporté à la méd. dep. le début du XXe s., 1946, p. 113) « qui s'écoule entre la première administration de l'antigène ou la première infection et l'apparition de l'allergie » (GARNIER-DEL. 1958).
antébacillaire, adj. Phase, période antébacillaire « (phase, période de la tuberculose) où l'on ne décèle pas le bacille mais où l'infection se révèle cliniquement [par divers signes] » (GARNIER-DEL. 1958)
antébourgeois, adj., « qui date d'avant l'apparition de la bourgeoisie » (cf. J.-R. BLOCH, Destin du Siècle, 1931, p. 262)
antécambrien, adj., synon. de précambien; terrains antécambriens (B. DECAUX, La Mesure précise du temps, 1959, p. 19)
anté(-)capitaliste(anté capitaliste, anté-capitaliste), adj. Régimes anté-capitalistes (F. PERROUX, L'écon. du XXe s., 1964, p. 480); périodes antécapitalistes (F. PERROUX, L'écon. du XXe s., 1964 p. 646)
antédiluvien, adj.
antégrammatical, adj., « qui a précédé l'époque de la grammaire » (LITTRÉ qui donne un ex. de M. BRÉAL, Journal des Savants, oct. 1876, p. 645)
anté(-)historique(anté historique, anté-historique), adj., synon. de préhistorique; graph. antéhistorique : GUIZOT, Hist. gén. de la civilisation en Europe, 1828, p. 4; FROMENTIN, Un Été dans le Sahara, 1857, p. 59; PROUST, Sodome et Gomorrhe, 1922, p. 1029; graph. antéhistorique : E. et J. DE GONCOURT, Manette Salomon, 1867, p. 261; VERNE, L'Île mystérieuse, 1874, p. 191; PROUST, Le Côté de Guermantes 1, 1920, p. 197
anté-humain, adj. et subst. (cf. BACHELARD, La Poétique de l'espace, 1957, p. 29)
antéislamique, adj. Poèmes arabes antéislamiques (RENAN, L'Avenir de la sc., 1890, p. 188)
antémoral, adj., « qui date d'avant l'apparition de la morale » (attesté ds LITTRÉ qui donne un ex. de Ch. LÉVÈQUE, La Sc. du beau, t. 2, 1861, p. 359)
antémythologique, adj. Monstres antémythologiques (CENDRARS, Bourlinguer, 1948, p. 25)
anténuptial, adj., « antérieur au mariage » (mot datant du m. fr.) : contrat anténuptial (1550, cf. GDF. Compl.); convention anténuptiale (1565, cf. GDF. Compl.); repris dans la période mod. : liaison anténuptiale (VOGÜÉ, Les Morts qui parlent, 1899, p. 60)
antéprédicatif, adj. Savoir antéprédicatif (MERLEAU-PONTY, Phénoménologie de la perception, 1945, p. 85); objectivité antéprédicative (J. VUILLEMIN, L'Être et le travail, 1949, p. 46)
anté(-)scientifique(anté scientifique, anté-scientifique), adj., graph. anté-scientifique : C. BERNARD, Principes de méd. exp., 1878, p. 1; graph. antéscientifique : BENDA, La France byzantine, 1945, p. 55
Rem. 1. GARNIER-DEL. 1958 signale le subst. anté-allergie. 2. Noter aussi antéislam ds Philos. Relig., 1957, p. 5204.
B.— Rare. Anté- a une valeur spatiale :
antébrachial, adj. dep. BESCH. 1845, ds les dict. gén.; Lar. 19e, Nouv. Lar. ill., QUILLET 1965 donnent la var. antibrachial
antéhypophyse, subst. fém. « anat., glande » (MOUNIER, Traité du caractère, 1946, p. 166); cf. aussi dér. antéhypophysaire (Hist. gén. des sc., t. 3, vol. 2, 1964, p. 639)
antéposer, verbe « ling., placer en avant »; antéposition « le fait de poser en avant, d'être antéposé » (cf. Philos., Relig., 1957, p. 3804)
ÉTYMOL. ET HIST.
A.— Étymol. — Le préf. anté- est tiré du suff. lat. anté- qui marque l'antériorité temp. et spatiale.
B.— Hist. — L'introd. du préf. en fr. a été favorisé par l'existence d'un certain nombre d'empr. en anté- (ou parfois en anti-) : antécédent (1361), antépénultieme (1500), antérieur (1488), anticiper (1355), anticipation (XVe s.), de même que anteceder « précéder » 1195, Ren. de Montaub. ds GDF., antecesseur, XIIIe s., Livre Roisin ds T.-L., antesignaire, 1355, BERSUIRE, T. Liv. ds GDF., qui ne sont plus vivants en fr. mod. Les mots antéoccupation, 1776, Encyclop. et antéfixe, mil. XIXe s. sont également des emprunts.
Le premier composé est antenuptial, 1550 ds GDF. Compl.; on trouve ensuite antédiluvien (1750). Le préf. est réellement vivant à partir du XIXe s.
Rem. On trouve, en m. fr. qq. var. en anti-; a) Avec valeur temp. : les empr. au lat. anticiper, anticipation, les composés antidate, antidater; b) Avec valeur spatiale, outre l'empr. à l'ital. antichambre qui subsiste en fr. mod., on trouve en m. fr. : antibust, anti-cuisine, anti-poste notés ds HUG., antichapelle, anticour, antisalle notés ds GDF. Compl.
Anté- ne concurrence pas réellement avant-, de même sens.
BBG. — BACH.-DEZ. 1882 (composés). — BOUILLET 1859 (composé). — Biol. t. 2 1970 (composé). — DEM. 1802 (composé). — Foi t. 1 1968 (composés). — GARNIER-DEL. 1961 [1958] (composés). — GAUTRAT 1970 (composé). — LAL. 1968 (composé). — Lar. méd. 1970 (composé). — LITTRÉ-ROBIN 1865 (composés). — Méd. 1966 (composés). — Méd. Biol. t. 1 1970 (composés). — NYSTEN 1824 (composé). — RHEIMS 1969 (composé). — SÉGUY 1967 (composés).

anté-
Élément, du lat. ante « avant », indiquant l'antériorité (sauf dans antéchrist, où il a le sens de anti; → 2. Anti-).
Ce préfixe est moins productif en français contemporain que son équivalent pré-. || Ex. : antébourgeois adj. (1931); antégrammatical adj. (1876); antéhumain adj. et n. (1957); anténuptial adj. (1550); antéscientifique adj. (1878).
1 C'étaient des sociétés communautaires (…) L'Allemagne anté-hitlérienne.
A. Thibaudet, in Nouvelle Revue franç., janv. 1936, p. 103.
2 C'étaient des sociétés pas seulement anté-capitalistes, comme on l'a dit, mais aussi anti-capitalistes.
Aimé Césaire, Disc. sur le colonialisme, p. 23.
3 (…) on a feint de découvrir chez moi un « ennemi de l'Europe » et un prophète du retour au passé anté-européen.
Aimé Césaire, Disc. sur le colonialisme, p. 24.
4 (…) parmi les marques glaciaires antéquaternaires qui sont parvenues jusqu'à nous, celles qui proviennent d'Inlandsis ou de grandes calottes doivent être de beaucoup les plus nombreuses.
V. Romanovsky et A. Cailleux, la Glace et les Glaciers, p. 101-103.
REM. Les composés s'écrivent aussi avec un trait d'union, même lorsque anté- est placé devant une consonne.
CONTR. Post-.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • ante — sustantivo masculino 1. (no contable) Piel curtida de ciertos animales, fina y de tacto aterciopelado: cazadora de ante, zapatos de ante. ante preposición 1. Delante de, en presencia de: Se arrodilló ante el altar. No podía creer que estuviera… …   Diccionario Salamanca de la Lengua Española

  • ante — [ ɑ̃t ] n. f. • 1547; lat. anta ♦ Archit. Pilastre carré accompagnant le jambage d une porte ou formant l angle d un édifice (temples grecs et romains). Pilier d encoignure. ⊗ HOM. Ente. ● ante nom féminin (latin anta, pilastre) Pilier engagé ou… …   Encyclopédie Universelle

  • ante — Element de compunere care înseamnă înainte , în faţă , anterior şi care serveşte la formarea unor substantive, adjective şi verbe. – Din lat. ante. Trimis de ana zecheru, 09.03.2009. Sursa: DEX 98  ANTE Element prim de compunere savantă,… …   Dicționar Român

  • Ante — bezeichnet ein Architekturelement, siehe Ante (Architektur) einen kroatischer männlicher Vorname, siehe Ante (Vorname) einen Begriff beim Pokern, siehe Ante (Poker) einen Fluss in Frankreich, Nebenfluss der Aisne, siehe Ante (Aisne) einen Fluss… …   Deutsch Wikipedia

  • ante — an‧te [ˈænti] noun raise/​up the ante informal to make a situation more competitive, so that individuals or companies have more to gain or lose: • The computer company s lead may be short lived as rivals raise the ante with faster machines. * * * …   Financial and business terms

  • Ante — Saltar a navegación, búsqueda El ante es un tipo de piel de alce u otros animales adobada y curtida. El término proviene del francés gants de Suède , que significa guantes de Suecia .[1] El cuero de ante se fabrica a partir de la parte interna de …   Wikipedia Español

  • ante — ► NOUN ▪ a stake put up by a player in poker or brag before receiving cards. ► VERB (antes, anted, anteing) (ante up) ▪ put up (an amount) as an ante. ● up (or raise) the ante Cf. ↑up the ant …   English terms dictionary

  • ante — index bet, parlay (bet), stake (award) Burton s Legal Thesaurus. William C. Burton. 2006 …   Law dictionary

  • ante- — ou anté Préfixe qui a deux sens :    1° avant, comme dans antédiluvien ; il vient du latin ante (voy. ains) ;    2° contre, comme dans antéchrist ; c est le seul cas où ante ait ce sens ;il vient alors du grec, anti (voy. anti ) …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • anté- — ante ou anté Préfixe qui a deux sens :    1° avant, comme dans antédiluvien ; il vient du latin ante (voy. ains) ;    2° contre, comme dans antéchrist ; c est le seul cas où ante ait ce sens ;il vient alors du grec, anti (voy. anti ) …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.